Magazine

La SNCF augmente ses tarifs pour investir

Par Sarah Vernhes / Publié le 16.01.2013
Une hausse plus importante que l’inflation, mais une hausse justifiée. C’est l’explication de la SNCF face à l’annonce de l’augmentation de 2,3% de ses tarifs. Et ce, à compter du 24 janvier pour les billets et abonnements Fréquence et régionaux. L’offre Forfait Intercités sera quant à elle « limitée à 2% ».

Que les voyageurs se rassurent, la SNCF explique se lancer dans un "programme d'investissements sans précédent" de 2,6 milliards d’euros. Pour 2013, elle prévoit 500 millions d'euros de plus par rapport à l'an dernier destinés à « améliorer et développer les services rendus aux voyageurs, grâce à de nouveaux trains, des gares rénovées et un service à bord plus étendu ».

Coup dur pour le pouvoir d’achat

Un argument scandaleux selon Willy Colin, porte-parole de l'association des voyageurs Avuc. Selon lui, « cette hausse n’est pas logique. Elle sert seulement les exigences mercantiles de la SNCF et compense le désengagement de l’Etat ». Willy Colin regrette aussi la dégradation de la qualité des services et déplore « une communication du tout TGV basée sur l’offre commerciale et non sur le service public ». Sans oublier que cette augmentation s’ajoutera à celle de 3% des tarifs au 1er janvier 2014, dû à la nouvelle hausse prévue de la TVA dans les transports publics. Rappelant que le prix moyen du billet a augmenté de 14% en 5 ans, il dénonce « ce nouveau coup porté au pouvoir d’achat des usagers ».

Des améliorations attendues

Un avis contesté par la fédération d'usagers des transports, la Fnaut, dont le président, Jean Sivardière, met en garde contre une certaine démagogie. « Il ne s’agit pas de crier trop fort s’il doit y avoir une véritable amélioration des services ». Il rappelle aussi que pour les déplacements de proximité, le TER a un coût nettement plus avantageux que celui de la voiture. Et si les tarifs des billets SNCF s’approchent de plus en plus de ceux de l’avion, le train reste plus pratique pour travailler et plus accessible depuis les centres villes. Alors une hausse, pourquoi pas, « au final, les usagers réclament seulement des trains réguliers, fiables et confortables. »

Rejoignez "Allovoyages.fr - Le Magazine" sur Facebook, et recevez nos meilleurs articles sur votre fil d'actualité.