Magazine

Trafic en baisse pour les tours opérateurs français

Par Sarah Vernhes / Publié le 18.12.2012
Les voyagistes français ne sabreront pas le champagne pour le nouvel an. Et pour cause : les réservations, annoncées par l’association professionnelle des tour-opérateurs Ceto, de cet hiver, sont à la baisse.

Son président, René-Marc Chikli a dressé mardi un tableau noir de l’année à venir lors du rapport de son bilan annuel. « 2013 s'annonce aussi difficile qu'en 2008-2009, au pire de la crise.» Il faut donc s’attendre à ce que l’achat de voyages à forfait chute de 10,3% et de 7,0% en chiffres d’affaires. Les destinations long-courriers sont quant à elles les plus touchées avec un recul de -16,4%. Les Français leurs préfèreront les moyen-courriers qui affichent une baisse de 2,1%.

Un marché du voyage à la baisse

Ces mauvaises prévisions s’inscrivent dans la continuité d’une année 2011-2012 difficile pour le secteur du tourisme. La Ceto a vu une baisse de 3,8% des voyages à forfait avec 4,25 millions de voyageurs et de 2,6% de leur volume d’affaires par rapport à 2011. Face à l’année noire de 2008-2009, où la chute s’est élevée à 7,2% du trafic, René-Marc Chikli estime avoir limité la casse. Et ce, grâce à un mois d'août (+7,3%) et septembre (+3,6%) dynamique. Concernant l’activité du trafic pour la France, elle reste en première position des voyages à forfaits avec 742 196 clients, marquant une baisse de 4%. Du côté des moyen-courriers, la chute est de -3,7% pour 2,58 millions et de -4,1% pour les long-courriers.

La Thaïlande, destination en vogue

Tunisie, Maroc, Turquie sont en tête des dix premières destinations même si ces résultats restent à contraster avec la baisse de 9,6% des moyen-courriers vers le Maroc et de 15% vers la Turquie. Pour les long-courriers, la République Dominicaine arrive numéro 1 sur le podium des destinations préférées des Français avec 144 690 clients. Mais c’est la Thaïlande qui bénéficie du meilleur taux de croissance, près de 37%. Le Cap Vert, également en vogue, affiche une augmentation de 22,6% de ses forfaits.

Les voyages individuels

Si le secteur du tourisme est en peine, les vols secs, eux, ne connaissent pas la crise. Ils ont augmenté de 5% pour l’année 2011-2012. Les touristes plébiscitent ce mode de vacances où l’on effectue son programme soi-même. Exit les packages, ils sont près de 3 millions de clients à l’avoir essayé. Un secteur qui représente 42% de l’activité globale.

Rejoignez "Allovoyages.fr - Le Magazine" sur Facebook, et recevez nos meilleurs articles sur votre fil d'actualité.