Magazine

Royaume-Uni : la top destination shopping

Par Vanessa Carronnier / Publié le 04.03.2013
Au Royaume-Uni, les touristes aiment dépenser. Ils ont consacré plus de cinq milliards d’euros à leurs achats dans le pays en 2011, selon une étude de l’agence nationale de tourisme VisitBritain. Ce chiffre correspond à 30 % environ de la somme totale déboursée par les voyageurs lors de leur séjour.

Le shopping est même plus populaire que certaines sorties culturelles auprès d’une part des touristes. Environ 20 % des sondés place faire des courses chez Harrods avant des visites de théâtres ou de sites liés à Harry Potter comme la gare de King Cross. Les vêtements représentent la principale dépense, soit 2,6 milliards d’euros. Ils sont suivis par les souvenirs et les cadeaux dont la valeur atteint 1,8 milliard d’euros.

Les Chinois parmi les plus dépensiers

Les Chinois apparaissent en troisième position des touristes les plus dépensiers au Royaume-Uni, selon la même étude. Leurs achats s’élèvent en moyenne à 467 euros environ par personne. Ils se trouvent derrière les Nigérians et les visiteurs originaires des Etats du Golfe persique qui dépensent respectivement aux alentours de 498 et de 510 euros par personne lors de leurs visites.

Bien que les chiffres montrent que les voyageurs chinois apprécient le shopping au Royaume-Uni, ils ne sont pas nombreux à s’y rendre. Avec 149 000 visiteurs en 2011, ils figurent loin du top 10 des nationalités les plus représentées. Parmi les 18 millions de visiteurs reçus cette année-là, 2,3 millions étaient Français. 1,6 millions environ venaient des Etats-Unis et à peu près autant d’Allemagne.

Une source de revenus non-négligeable


Le Royaume-Uni perdrait pourtant plus d’1,3 milliard d’euros par an en raison de ses procédures de visa, affirment des experts commerciaux et des associations de consommateurs. Les difficultés pour obtenir un visa rebuteraient nombre de ressortissants chinois qui préfèreraient se rendre en Europe continentale où les procédures sont plus simples.

A nouveau menacé par la récession, le Royaume-Uni vient de perdre son « triple A » auprès de l’agence de notation Moody’s. Si la croissance économique du pays ne progresse pas au cours du premier trimestre 2013, il connaîtra sa troisième récession depuis la crise financière de 2008-2009.

Le Royaume-Uni se classe pour l’instant à la septième place des pays les plus visités au monde. La publication de ces données sur les recettes touristiques devrait permettre aux professionnels du tourisme de faire pression sur le gouvernement afin qu’il assouplisse les règles d’entrée sur le territoire.

Rejoignez "Allovoyages.fr - Le Magazine" sur Facebook, et recevez nos meilleurs articles sur votre fil d'actualité.