Magazine

Prix cassés d’Air France : une concurrence pour la SNCF ?

Par Sarah Vernhes / Publié le 10.01.2013
Nice, Toulouse, Montpellier. Air France a lancé lundi sa nouvelle offre de vols à prix cassés dans certaines de ses destinations à courts courriers.

Une manière de concurrencer ses rivaux low-cost mais aussi… la SNCF. Et d’ouvrir un peu plus l’éventail des offres à bas prix pour les usagers : 49 euros pour effectuer la liaison Paris-Montpellier sur un vol Air France contre environ 30 euros pour un TGV. A ce tarif, la « qualité Air France accessible à tous », comme le martèle le slogan, de la compagnie aérienne, ravira-t-elle les coutumiers des voyages en train ?

Un gain de temps

Sur le quai de la gare de Lyon, Sophie, une jeune avocate, a vite fait de trancher la question. « Au-delà du prix, le TGV reste plus confortable pour moi et me permet de travailler durant le trajet », explique-t-elle, trainant sa valise derrière elle. Plus loin, Philippe, un cinquantenaire, assure toujours choisir son moyen de transport en fonction du coût. Là, c’est la SNCF qui l’emporte. « Il n’y a pas d’offre Mini à destination de Perpignan. » En effet, l’Offre Economy d’Air France inclue seulement 13 destinations à travers la France au départ d’Orly. Au total, la compagnie proposera un million de billets en 2013 soit 10% environ du volume de ses vols.

Riposte en avril


S’il faut bien trois heures en TGV depuis la capitale pour rejoindre Montpellier, le train reste plus pratique pour certains usagers. « L’avantage est d’arriver directement en centre ville », affirme un cheminot de la SNCF. L’homme traduit l’avis de nombreux passagers qui préfèrent éviter de perdre du temps de trajet en allant de l’aéroport au cœur de la ville. De son côté, la direction de la SNCF n’a pas souhaité s’exprimer concernant l’offre d’Air France. Elle annoncera dès avril le lancement de billets à prix réduits. Des trains à partir de 25 euros aux départs des gares périphériques telles que Marne-la-Vallée, Massy et l’aéroport Saint-Exupéry pour l’agglomération lyonnaise, à destination des centres de Marseille et Montpellier. La concurrence ne fait que continuer.

Rejoignez "Allovoyages.fr - Le Magazine" sur Facebook, et recevez nos meilleurs articles sur votre fil d'actualité.