Magazine

Capitale européenne de la culturelle, Marseille se tient prête

Par Sarah Vernhes / Publié le 21.12.2012
Marseille s’apprête à faire les gros titres. Cette fois ci, ce ne sera pas pour ces chiffres sur le taux de criminalité mais pour le lancement de l’année de la capitale européenne 2013, dont elle est l’élue. Dès les 12 et 13 janvier, la cité phocéenne lance officiellement le coup d’envoi de cette manifestation, impliquant pas moins de 90 communes des Bouches-du-Rhône. Un « label qui démontre plus que jamais son intérêt, pour renforcer l'image de dynamisme et de créativité de métropoles régionales en Europe, pour placer l'art et la culture au cœur du développement durable et pour impliquer les habitants et les publics à cet événement », a insisté Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture.

Choisie en 2008, Marseille a remporté le label européen grâce.. à ses faiblesses. Elle était, selon l’ancien directeur général du projet MC2013, Bernard Latarjet, « la ville qui en avait le plus besoin ». Sans lui enlever ses points forts : sa position géopolitique à la frontière de l’Europe et de la Méditerranée, ainsi que la richesse historique et géographique de son territoire. Pour autant, le projet permettra de pallier le déficit en termes d’équipements culturels de la ville.

« Réussir pour les Marseillais »

Désormais sous le feu des projecteurs, la nouvelle capitale européenne de la culture n’a pas le droit à l’erreur. Avec un budget qui s’élève à 100 millions d’euros et près de 500 évènements prévus, le défi reste de taille. Pour le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, il s’agit de « réussir l’année 2013 dans toutes ses dimensions : ouverture de nos grands équipements culturels, accueil des 10 millions de visiteurs attendus, organisation des grands événements culturels dans l’espace public, participation et implication de tous. »

Aussi, Marseille espère des retombées financières significatives. Et de redorer le blason de la ville plus souvent médiatisée pour ses quartiers Nord. Musées, théâtres, festivals, associations, les organisateurs de MP2013 ont fait appel à des acteurs locaux pour créer une programmation aux couleurs du midi. Pour le premier week-end d’ouverture de l’année capitale européenne, parade des lumières, « grande clameur », chasse au trésor rythmeront la cité phocéenne. De 400 000 à 800 000 visiteurs sont attendus. « On est prêt » a assuré à Télérama, Jacques Pfister, le président de la Capitale culturelle.

Rejoignez "Allovoyages.fr - Le Magazine" sur Facebook, et recevez nos meilleurs articles sur votre fil d'actualité.