Magazine

Les 14 petites villes les plus charmantes de Normandie

Par Elise Chevillard / Publié le 14.05.2020

La Normandie, sauvage et agitée avec ses côtes battues par les vents du Nord mais qui n’oublie pas pour autant d’être douce et verdoyante avec ses plaines vallonnées où broutent les vaches normandes. Cette région qui fascina et inspira peintres et écrivains, se dévoile ici tout en contrastes et sous de multiples visages et paysages, à travers des villes où il fait bon vivre. En voici 14, classées parmi les plus charmantes de la région et situées entre terre et mer.

Photo: OIT Fécamp

Pour recenser les villes incontournables à visiter,  Allovoyages.fr a demandé à plus de 100 blogueurs, influenceurs, professionnels du tourisme et autres fins connaisseurs de la Normandie de citer les 5 communes les plus charmantes, selon leurs propres critères. Seules les communes à partir de 2.000 et jusqu’a 50.000 habitants étaient considérées, excluant ainsi les villes de Rouen, Caen, Cherboug et le Havre. Et voici, par ordre alphabétique, les 14 villes qui ont recueilli le plus grand nombre de votes. 

Barneville-Carteret

Au cœur de la côte encore sauvage de la Presqu’île du Cotentin, la station de Barneville-Carteret est protégée du vent  par sa haute falaise. Entre dunes et vie balnéaire, les longue plages blondes sont bordées de restaurants de fruits de mer ou bien plus loin par une enfilade de cabines de bain typiques , blanches et bleues en bois peint. Sur les hauteurs de la ville, tels des gardiens, veillent les hôtels et les authentiques villas normandes. Pour les plus courageux, un chemin côtier vous amène après 3 heures de marche jusqu’au Phare de Carteret, et son sémaphore, lieu unique d’observation sur la Manche qui guide les marins depuis 1839. Depuis le phare, découvrez le panorama vers les Iles de Jersey et de Sercq.  Ici les activités ne manquent pas : planche à voile, char à voile, dériveur, kite-surf, aviron de mer, kayak, stand up paddle, mais aussi pêche à pied à la pêche pour débusquer coquillages et crustacés.

Bayeux  

Bien sûr à Bayeux il y a la célèbre Tapisserie, une immense broderie de laine, chef d’œuvre du Moyen âge et réalisée à la gloire de Guillaume-le-Conquérant. Elle est désormais classée mémoire du monde de l’Unesco. Mais le  charme de cette ville du Calvados, capitale du Bessin, se trouve aussi dans ses ruelles pavées médiévales bordées de maisons à pans de bois, d’hôtels particuliers, de petites rues et demeures bourgeoises qui furent sauvées des bombardements de 1944. De beaux bâtiments sont à découvrir comme l’Hôtel-Dieu et les couvents des bénédictines et des ursulines. Envie de découvrir les plages du Débarquement ? Située à ses portes, la ville Bayeux est un bon point de chute pour les visiter.

Cabourg 

cabourg-165©studio911

Pierre Bonnard, Edgar Degas, Raoul Dufy, Albert Marquet, Claude Monet, Eugène Boudin… Hier des peintres, aujourd’hui des vacanciers, tous attirés par cette lumière normande si particulière, ses teintes ocres sur le sable, ses jeux d’ombres provoqués par les ombrelles, ses ciels changeants et chargés, et ses nuages cotonneux. Village de pécheurs jusqu’au milieu du XIXe siècle, haut lieu des bains de mer, station balnéaire thérapeutique ensuite, Cabourg abrite de jolies maisons à colombages qui bordent sa promenade Marcel Proust, mais aussi des manoirs classés monuments historiques, datant de la Belle Epoque. La ville accueille chaque années deux grands festivals de renom. Le premier dédié au 7e art est un festival qui présente des films ayant pour thème central le romantisme venus de tous horizons. En juillet, place à la musique, “Cabourg mon amour”. Il s’agit d’un festival de musique les pieds dans le sable qui met en avant tous les styles de musiques.

Coutances

Coutances est surnommée la « Tolède du Cotentin » en référence à sa topographie qui rappelle celle de Toledo en Espagne. C’est au cœur du bocage normand, entre terre et mer (elle se situe à seulement 10 minutes du littoral) que Coutances coule des jours heureux. Entre les vallées du Prépont, de la Soulle et du Bulsard, la ville apparait sur son promontoire rocheux. Ne manquez pas lors de votre séjour la visite de sa cathédrale, chef-d’œuvre du gothique normand. Tout en haut, vous surplomberez la ville à plus de 30 m au-dessus du sol. Mais aussi son jardin des plantes, l’Hôtel-Dieu, les églises Saint-Pierre et Saint-Nicolas, les beaux hôtels particuliers ou encore le Musée Quesnel-Morinière. Autant de monuments qui firent de Coutances une ville d’art et d’histoire labellisée. A ne pas louper, son célèbre festival de jazz à la renommée internationale, “Jazz sous les pommiers”qui se tient chaque année autour de l’Ascension.

Créances

La fête de la carotte (Photo:Heïdi Lafeuil)

Entre dunes, landes et havre, située dans le département de la Manche, Créances et une commune au passé historique.  On vient ici flâner sur sa belle plage de sable fin qui s’étend sur 5 kilomètres et offre une vue sur les îles anglo normandes, ou bien pécher les coques à pied dans son estran. Dans son centre, il ne subsiste que peu de vestiges de son passé, si ce n’est l’église, souvent reconstruite et qui abrite encore un bel autel baroque en bois ainsi qu’un très beau bas-relief d’albâtre de l’époque médiévale. Autre empreinte du passé, le manoir de Bellée, ancienne résidence des comtes de Créances, désormais privée. Chaque année au mois d’août se déroule à Créance la fête de la carotte, un rendez-vous incontournable dans la région ! Pour les randonneurs, de nombreux sentiers de découvertes partent de la ville pour s’enfoncer dans les dunes et sur la côte ouest du Cotentin.

Deauville

Les Planches de Deauville (photo: Elise Chevillard)

Son immense plage, ses parasols colorés, ses Planches, ses authentiques villas à colombages, ses boutiques de mode, son casino et son Festival du Cinéma américain sont autant de facettes chics et glamour de Deauville. Un peu partout, les maisons et villas habillées de colombages donnent à la ville son cachet. Mais Deauville c’est aussi ses cabines de bains. On en compte 450, réparties autour de neuf cours intérieures et donnant sur les Planches et construites par Charles Adda en 1923. Séparées chacune par des barrières, portant le nom d’un acteur, d’un cinéaste qui ont honoré de leur présence le Festival du Cinéma Américain (qui a lieu chaque mois de septembre), comme Oliver Stone, James Dean, Julianne Moore, Stanley Donen, Harrison Ford et bien d’autres encore. C’est aussi Charles Adda qui a crée en 1923 la Promenade des Planches. S’étirant le long du rivage sur 643 mètres, elle permettait aux élégantes de se promener sans salir le bas de leurs toilettes.

Dieppe 

Heïdi Lafeuil

A seulement 170 kilomètres de Paris, Dieppe est la plage la plus proche de Paris, tournée vers la Manche. On la surnomme la capitale du cerf-volant, située dans le département de la Seine Maritime, sur la Côte d’Albâtre, Dieppe est la plus ancienne station balnéaire française. Elle a d’ailleurs vu naître les premiers bains de mer. La plage de galets de Dieppe se dessine au creux de deux falaises. A sa gauche, le château-Musée qui offre une belle vue depuis ses hauteurs, à sa droite, sa jetée, où les pécheurs installent chaque jour leurs cannes à pêche. On vient aussi y regarder les bateaux qui relient Dieppe à l’Angleterre en à peine 4 heures. La ville compte quatre ports rythmant la vie de la cité. C’est d’ailleurs le premier port français pour la coquille Saint-Jacques que vous retrouverez au menu de nombreux restaurant de la ville. A découvrir également, le musée Estran Cité de la Mer, et le Festival International de Cerf-Volant.

Falaise

C’est ici que naquit en 1027 ou 1028, Guillaume Le Conquérant ! Falaise est une petite ville située entre la Suisse Normande et le pays d’Auge. Tout autour s’épanouissent de jolis vallons verdoyants, tapissés d’herbe grasses et vertes. Le tableau est charmant, mais  revenons à la ville. Cette dernière malheureusement détruite en 1944 par les bombardements a gardé des témoignages du passé comme son château médiéval, celui du Château Guillaume le Conquérant qui veille sur la ville, perché sur son éperon rocheux. Classé monument historique en 1840, il accueille de nombreuses animations pendant la saison estivale ainsi qu’une grande fête médiévale, l’occasion de se replonger en costume et chansons dans cette époque. Ne manquez pas également : l’Automates avenue ou le Musée Artisanat – Industries, le Musée André Lemaître, le Mémorial des civils et le Mémorial de Montormel-Coudehard.

Fécamp

Photo: OIT Fécamp

Située sur la Côte d’Albâtre, c’est au creux de la Vallée de Valmont que se cache Fécamp. La ville est répartie sur les deux versants de la falaise et est classée « Ville d’Art et d’Histoire”. Elle peut se vanter de conserver un passé prestigieux lié à la pêche, car rappelons qu’elle fut le premier port morutier français. Les pêcheurs de Fécamp pêchaient dans le temps la morue dans les eaux de Terre-Neuve. Témoignages de cette époque, on pourra donc visiter les pêcheries, sorte de constructions de brique, où l’on fumait le hareng. Si la pêche est restée l’activité phare, Fécamp compte bien d’autres trésors comme la résidence des Ducs de Normandie, mais aussi le Palais Bénédictine, qui mélange le style gothique avec la Renaissance. Pour la petite histoire, on fabrique encore ici la liqueur Bénédictine. Un peu plus loin, se dessinent l’abbatiale de la Sainte-Trinité et sur les hauteurs du Cap Fagnet, la chapelle Notre-Dame-de-Salut.

Honfleur

EliseChevillard© Tous droits réservés – 2019

Située dans le département du Calvados en Basse Normandie, la petite cité portuaire de Honfleur ne manque pas de charme. Autour de son Vieux Bassin, les restaurants se sont installés et vous proposent la pêche du jour. Évadez-vous un peu à l’ombre de ses ruelles plus intimes et pavées pour admirer de très belles façades du 16ème et du 18ème siècle restées dans leur jus. N’hésitez pas à pousser la porte des nombreux ateliers d’artistes, car ne l’oublions pas Honfleur fut le berceau de l’impressionnisme, mouvement né ici. De nombreux artistes succombèrent au charme de ce petit port de pêche et la ville fut souvent dépeinte par Gustave Courbet, Eugène Boudin ou encore Claude Monet. Na manquez pas également sa jolie église Sainte-Catherine et sa structure en bois voûtée, mais aussi les Greniers à Sel et la maison-musée du pianiste Erik Satie.

Le Tréport

A la fois balnéaire et rurale, entre stations de mer et forêts mystérieuses, Le Tréport est la dernière étape sur la Côte d’Albâtre normande. Cette cité marine inspira de nombreux peintres qui vinrent chercher ici les couleurs de la mer et la lumière de son littoral ricochant sur ses hautes falaises de craie, comme Antoine Vollon et William Turner. On se promènera sur ses quais, le long de son front de mer ou bien à l’ombre de ses ruelles, à pied ou en en empruntant le funiculaire qui relie la ville basse à la ville haute. Le Tréport possède aussi un riche patrimoine militaire comme le Kahl-Bürg, creusé dans la falaise, et qui faisait partie du système de défense allemand, mais aussi d’autres traces de la Seconde Guerre Mondiale à l’image des cimetières du Commonwealth, les abris anti-aériens… Toute l’année la ville vit au rythme de nombreuses manifestations comme la Fête de la mer, la Fête du hareng ou encore la Fête de la moule.

Luc-sur-mer

LUC-SUR-MER-JETEE-DES-PECHEURS-CREDIT-MATHILDE-LELANDAIS.jpg

Savez-vous quel est le gentilé de Luc-sur-mer ? Les Lutins ! Entre mer et campagne, cette ville est située dans le Calvados, sur la Côte de Nacre que borde la Manche de Ouistreham à Courseulles-sur-mer. Depuis plus de cent ans, un casino et un centre de thalassothérapie font d’elle une charmante petite station balnéaire. Pour une promenade digestive, il est bon de flâner en bordure de la longue digue sur un kilomètre et demi. Et à marée basse, pourquoi ne pas vous essayer à la pêche à pied ? Curiosité à ne pas manquer : Le parc municipal abrite le squelette reconstitué d’une baleine de 19 mètres  échouée sur le rivage il y a plus d’un siècle. Ses ossements conservés sont présentés au public sous une verrière dans le parc de l’Hôtel de Ville, et ont contribué aujourd’hui à son renom. Par ailleurs, la ville a subi quelques dommages lors du Débarquement mais conserve un beau patrimoine architectural.

Saint-Aubin-sur-Mer

SAINT-AUBIN-SUR-MER-PLAGE-CABINES-CREDIT-MATHILDE-LELANDAIS

Saint-Aubin-sur-Mer est une petite station balnéaire, ancien hameau de pécheurs, située sur la Côte de Nacre et créée sous Napoléon III en 1851. La ville doit en partie sa renommée à la réserve naturelle nationale de la Falaise du Cap-Romain.  Très prisée des curistes, qui venaient nombreux faire des bains de mer, elle est d’ailleurs surnommée “la Reine de l’iode”.  Elle inspira aussi les peintres comme Courbet qui la peignit sous toutes ses lumières. Quand le soleil se couche sur la mer, il est agréable de se promener sur la digue piétonne au bord de la plage pour admirer ses jolies villas rococos ou art déco, ou bien de savourer un bon plateau de fruits de mer dans l’un de ses nombreux restaurants. Mais peut-être, préférez-vous, vous échapper dans les venelles qui mènent à son vieux centre et profiter de leur fraîcheur.

Trouville

EliseChevillard© Tous droits réservés – 2019

Ancien petit village de pêcheurs et charmante station balnéaire de la côte fleurie normande, Trouville garde une authenticité toute préservée, plus intime et plus familiale que sa cousine Deauville. Depuis le pont, la ville de Trouville s’étale le long du Quai Fernand-Moureaux et sur les hauteurs. Sur le quai, le long du port de pêche, une enfilade de restaurants, crêperies et brasseries à la parisienne. Chaque jour, ce sont 28 chalutiers qui débarquent les produits de la mer et vendent leurs poissons encore tous frétillants sous les halles. Situées près de la plage, les Cures Marines, créées en 1912, sont les ancêtres de la thalassothérapie. Depuis quelques années, elles ont retrouvé une seconde vie, suite à leur restauration. Le lieu se veut moderne et connecté. De part et d’autre des Planches, la plage d’un côté, le grand défilés des villas et des hôtels de l’autre, construits afin d’accueillir les voyageurs venus profiter des bains de mer.