Magazine

Les 20 villes les plus charmantes d’Île-de-France

Par Elise Chevillard / Publié le 05.08.2019

Villes médiévales, châteaux royaux, rivages animés, commerces, lieux culturels, parcs pour courir ou flâner… L’Île-de-France ne se résume pas à Paris ! Du Val-d’Oise à la Seine-et-Marne en passant par les Yvelines, les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne, l’Essonne et la Seine-Saint-Denis, la région abrite une multitude de communes au patrimoine et à l’environnement préservés. Entre témoignages historiques, merveilles de la nature et captivantes activités, laissez-vous surprendre par la diversité des plus charmantes cités franciliennes.

© Ville de Joinville-le-Pont"

Vue sur la Marne© Ville de Joinville-le-Pont

Pour recenser ces endroits où il fait « bon vivre » – ne serait-ce que le temps d’un week-end… –, Allovoyages.fr a lancé un sondage et a demandé à plus de 300 blogueurs, influenceurs, professionnels du tourisme et de la culture, photographes et autres fins connaisseurs de l’Île-de-France de citer les 5 villes les plus charmantes, selon leurs propres critères. Selon la définition de l’Insee, seules les communes de plus de 2 000 habitants étaient considérées. Voici, par ordre alphabétique, les 20 villes qui ont recueilli le plus grand nombre de votes.

Auvers-sur-Oise (Val-d’Oise)

Charmante petite ville située au bord de l’Oise, Auvers inspira de nombreux artistes à la fin du XIXe siècle. Berceau de l’impressionnisme, elle attira Cézanne, Pissarro, Sisley ou Monet mais aussi Van Gogh, qui y vécut jusqu’à sa mort. Une agréable promenade permet de suivre les traces du maître néerlandais en découvrant les lieux et décors qu’il peignit : église, champs de blé, auberge, mairie… Le parcours est ponctué d’une trentaine de panneaux qui permettent de comparer les chefs-d’œuvre aux paysages représentés. Auvers-sur-Oise possède aussi un riche patrimoine culturel ; on n’oubliera pas de visiter le musée de l’Absinthe, le musée Daubigny, de nombreux ateliers d’artistes ou encore l’auberge Ravoux, où Van Gogh s’éteignit, le 29 juillet 1890.

Office de tourisme d'Auvers-sur-Oise Sausseron Impressionnistes."

Autour d’Auvers-sur-Oise©Office de tourisme d’Auvers-sur-Oise Sausseron Impressionnistes.

Charenton-le-Pont (Val-de-Marne)

C’est l’une des plus petites communes du Val-de-Marne. Au confluent de la Marne et de la Seine, bordée par le bois de Vincennes, Charenton-le-Pont jouit d’un emplacement privilégié, à la fois proche de la capitale mais préservé de l’effervescence de celle-ci. La ville est moderne et calme, dotée de quartiers pavillonnaires. De son passé, elle n’a conservé que peu de choses hormis les vestiges du château de Bercy, le pavillon d’Antoine de Bourbon – qui accueille aujourd’hui l’hôtel de Ville –, ainsi que le portail d’entrée, la terrasse et les rampes d’escalier de l’ancien château de Conflans. Elle a été élue la meilleure ville au niveau de sa qualité de vivre en Île-de-France en 2017.

Vue sur CharentonFlickr©Jeanne Menjoulet CC BY-ND 2.0GK

Château-Landon (Seine-et-Marne)

Perchée sur son éperon rocheux, la cité médiévale de Château-Landon domine les vallées du Fusain et du Loing. Autrefois lieu de pèlerinage sur la route de Compostelle, elle fut aussi la capitale des comtes du Gâtinais. La ville réserve bien d’autres surprises, avec ses maisons d’époque, ses fortifications à flanc de colline, ses tours, son église Notre-Dame, son superbe clocher ou encore ses jardins abrupts. Sur les bords de la rivière Fusain, lavoirs et moulins attestent de son passé prospère : c’était jadis le lieu des tisserands, des meuniers et des tanneurs. À ne pas manquer non plus, l’ancienne abbaye royale Saint-Séverin.

CC BY-ND 2.0GK Sens-Yonne

Chateau-Landon.Flickr©CC BY-ND 2.0GK Sens-Yonne

Dourdan (Essonne)

Cette ancienne cité royale, lovée au pied d’un château fort érigé sous Philippe Auguste, comblera les amoureux de vieilles pierres et de nature. Du haut du donjon, on jouit d’un superbe panorama sur la vallée de l’Orge et sur la couronne de forêt qui encercle la ville. Certains murs des remparts sont même encore debout ! Ne manquez pas la belle église Saint-Germain-d’Auxerre, bâtie au milieu du XIIe siècle. Le cœur historique de Dourdan prend des allures de village avec ses placettes, ses maisons bourgeoises et sa halle couverte. Au départ du centre, de plaisantes promenades permettent d’explorer la forêt domaniale de Dourdan, qui couvre plus de 1 500 hectares.

Vue de Dourdan © Dourdan Tourisme - Altelia

Vue de Dourdan © Dourdan Tourisme – Altelia

Enghien-les-Bains (Val-d’Oise)

Avec un tel nom, on imaginerait une ville de montagne ou de la Riviera… Pourtant Enghien-les-Bains est bien située dans le Val-d’Oise, et c’est d’ailleurs l’unique station thermale d’Île-de-France. La cité doit sa réputation à son eau sulfureuse aux multiples vertus. Le Tout-Paris s’y rendait pour soigner son arthrose ou pour s’amuser au casino. Au centre de cette ville coquette, un lac est bordé de charmantes demeures aux façades normandes, de châteaux écossais et de cottages anglais, construits pour accueillir les curistes. Le plan d’eau est aussi la promesse de nombreuses activités comme la pêche et le pédalo. On se croirait en vacances ! À deux pas d’Enghien, ne manquez pas les 1 970 hectares vallonnés de la forêt domaniale de Montmorençy.

Vue aérienne Enghien-les-Bains ©Ville d'Enghien-les-Bains

Vue aérienne Enghien-les-Bains ©Ville d’Enghien-les-Bains

Fontainebleau (Seine-et-Marne)

Fontainebleau ne se résume pas à son château, ses magnifiques jardins, sa forêt et ses célèbres blocs d’escalade. Le centre réserve lui aussi bien des surprises à ses visiteurs et se découvre par de longues balades dans ses ruelles. Cette ville royale possède un patrimoine historique très riche : charmantes maisons du Moyen Âge, somptueux théâtres, splendide église Saint-Louis… Le grès extrait de la forêt est abondamment utilisé dans les constructions des bâtisses. Avec son site du « Grand Parquet » et son hippodrome – l’un des plus anciens de France –, Fontainebleau est aujourd’hui devenue la « capitale du cheval » et accueille des manifestations renommées dans le milieu équestre.

Chlorofilm/Fontainebleau Tourisme

Le château de Fontainebleau©Chlorofilm/Fontainebleau Tourisme

Joinville-le-Pont (Val-de-Marne)

Chez Gégène, le Petit Robinson, la Goulue… Les guinguettes se suivent mais ne se ressemblent pas, sur les bords de Marne. Ici, l’on y danse depuis près d’un siècle. Que ce soit à pied ou à vélo, voire en bateau électrique, la rivière s’apprécie de multiples façons. Le long des berges, la promenade est bucolique, et permet d’observer péniches et maisons de canotiers. On vient flâner au bord du Polangis, le petit canal de Joinville-le-Pont qui se jette dans la Marne, enjambé par un coquet pont de bois, ou bien arpenter les pontons de son port fluvial. Dans la ville également, on coule des jours paisibles. Bourvil lui a même dédié une chanson…

© Ville de Joinville-le-Pont"

Vue aérienne sur la ville© Ville de Joinville-le-Pont

Mennecy (Essonne)

Sur la rive gauche de la Seine, entre ville et campagne, Mennecy évolue dans un environnement riche en espaces naturels et plus particulièrement en zones humides préservées. Le parc de Villeroy, l’étang de la Patte d’oie, le marais de la Grande Île ou encore les berges de l’Essonne qui bordent la commune, se prêtent à de sympathiques promenades pédestres. La cité séduisit Paul Cézanne, qui y trouva les sources de son inspiration impressionniste. De nombreuses animations font de Mennecy une ville « vivante » tout au long de l’année : braderies, gala de catch, marché de Noël, concerts… Sans oublier les journées du patrimoine, qui offrent un large éventail de visites.

Mairie Mennecy CC BY-ND 2.0GK

La nature autour de Mennecy.Flickr©Mairie Mennecy CC BY-ND 2.0GK

Milly-la-Forêt (Essonne)

Située à l’orée de la forêt de Fontainebleau, au cœur du Parc naturel régional du Gâtinais français, Milly attira son lot d’artistes parmi lesquels Jean Tinguely, Niki de Saint Phalle ou encore Jean Cocteau dont la maison se visite. La ville regorge de sites touristiques comme la miellerie du Gâtinais, le Cyclop – une œuvre sculpturale en béton et métal, recouverte de miroirs – ou encore le conservatoire national des plantes. Quant à la chapelle Saint-Blaise des Simples, magnifiquement décorée par Jean Cocteau, c’est l’un des joyaux de la cité. Pour une bucolique balade, direction la rivière École et ses jolis lavoirs.

CC BY-ND 2.0GK Sens-Yonne

Le cœur historique de Milly.Flickr©CC BY-ND 2.0GK Sens-Yonne

Montreuil (Seine-Saint-Denis)

À la fois si proche et si différente de Paris, Montreuil est une ville mixte, qui séduit de plus en plus pour son esprit village, avec ses maisons en brique, et sa riche programmation culturelle. On y trouve notamment un fort héritage cinématographique car c’est ici que fut créé, par Georges Méliès, le premier studio du monde. Chaque année, la commune organise le salon du Livre de jeunesse, qui réunit éditeurs, écrivains, dessinateurs, exposants pour favoriser la rencontre des enfants avec la lecture. On ne manquera pas non plus d’aller chiner dans ses célèbres puces, de flâner dans le quartier des Murs à Pêches ou de se faire une toile au Méliès, le nouveau cinéma. Pour découvrir Montreuil en long et en large, une randonnée balisée permet de faire une boucle entre les trois grands parcs de la ville.

Damien BoilleyCC BY-ND 2.0GK

La Mairie de Montreuil.Flickr©Damien Boilley CC BY-ND 2.0GK

Moret-sur-Loing  (Seine-et-Marne)

Située à la pointe sud-est de Fontainebleau, Moret-sur-Loing est une ancienne place fortifiée du XIIe siècle construite pour défendre le domaine royal contre les Bourguignons. Baignée par les eaux du Loing et avec la forêt de Fontainebleau à proximité, elle est verdoyante, romantique, et inspira d’ailleurs beaucoup d’impressionnistes. Cette cité d’art et d’histoire a su conserver son charme d’antan grâce à de nombreux monuments historiques bien préservés : moulins, ponts, portes fortifiées, remparts, donjon, église Notre-Dame et son orgue Renaissance… Côté musées, allez faire un tour à celui du Sucre d’Orge (une confiserie fabriquée par les religieuses de Moret depuis 1638), à celui du Vélo ou encore dans les galeries de peinture contemporaines. Elle a été élue “La plus belle commune d’île de France 2019” par les auditeurs et l’équipe de France Bleu Paris.

Moret-sur-Loing (Photo: Une Terre d’images)

Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne)

Aux portes du bois de Vincennes, Nogent, traversée par la Marne, est une ville où il fait bon vivre avec ses guinguettes, ses coquettes meulières et ses jardins, hérités de l’époque où les notables parisiens venaient en villégiature. On aime aussi se reposer à l’ombre des grands saules qui tombent vers la Marne. Résidence des rois mérovingiens au XVIe siècle, c’est aujourd’hui la première ville touristique du Val-de-Marne, très bien desservie par les transports en commun. L’ancien marché aux œufs et à la volaille accueille dorénavant des spectacles, des expositions et des tournages de films. Quant au pavillon Baltard, il est l’unique rescapé des douze pavillons des halles de Paris, reconstruit sur l’ancien dépôt de locomotives.

Jeanne Menjoulet CC BY-ND 2.0GK

Vue sur la Marne.Flickr©Jeanne Menjoulet CC BY-ND 2.0GK

Provins (Seine-et-Marne)

Au cœur de la plaine de Brie, Provins est une cité médiévale exceptionnellement conservée, bâtie sur un éperon rocheux, où chaque coin de rue reflète sa splendeur passée. Avec ses rivières (la Voulzie, le Durteint), on lui donne le surnom de petite Venise. Les maisons à pans de bois ont été rénovées dans l’esprit originel. Les rues pavées, en pente douce, nous indiquent la voie à suivre pour rallier la ville haute (le Châtel). S’élevant fièrement au sommet d’une motte abrupte, la Tour César est le point culminant de la cité. On le sait moins mais Provins est aussi la capitale de la rose, devenue l’un des symboles de la commune. On vient l’admirer et la sentir dans la Roseraie de Provins, un jardin de 3 hectares dédié aux roses anciennes et modernes, à travers plus de 300 variétés.

©OT Provins JC Jacquin

La Tour César©OT Provins JC Jacquin

Rambouillet (Yvelines)

Ville d’art et d’histoire, la cité royale de Rambouillet apparaît au cœur de la forêt d’Yveline. Avec ses charmantes demeures du XVIIIe siècle et ses villas d’entre-deux-guerres, la commune prend des airs de villégiature. Ne manquez pas le château de Rambouillet (XIVe siècle), entouré d’un merveilleux parc agrémenté de canaux et de jardins à la française et à l’anglaise. Prévoyez aussi une halte au Musée Rambolitrain, dédié au modélisme ferroviaire, l’un des plus importants de France. Enfin la forêt de Rambouillet, sur plus de 200 km², est un lieu idyllique pour de longues promenades en famille ou entre amis.

Département des Yvelines

L’entrée de la ville.Flickr©Département des YvelinesCC BY-ND 2.0GK

Saint-Germain-en-Laye (Yvelines)

Ancienne cité royale – bien avant Versailles –, située entre ville et campagne, Saint-Germain-en-Laye est célèbre pour son château Renaissance. Celui-ci abrite un très beau musée d’archéologie, dont la terrasse bordée de tilleuls surplombe la vallée de la Seine. Sa forêt, ses nombreux musées et ses écoles très cotées ajoutent au chic des lieux. La commune a également conservé une multitude d’immeubles et d’hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècles. On peut aussi visiter le très voisin château de Monte-Cristo, au Port-Marly, où Alexandre Dumas venait se reposer, et le Musée Claude Debussy, situé dans le bâtiment où le compositeur vit le jour.

Flickr.David BaronCC BY-ND 2.0GK

La terrasse du Château.Flickr©David BaronCC BY-ND 2.0GK

Saint-Mammès (Seine-et-Marne)

Saint-Mammès est une ville batelière qui s’est développée grâce à l’eau, jusqu’à devenir le deuxième port batelier en Île-de-France. En témoignent l’ancienne écluse du XVIIIe siècle, la Maison éclusière de la même époque, les nombreuses péniches amarrées le long des quais mais aussi les venelles qui desservent un réseau de jardins et la péniche-musée Jonor, qui retrace le mode de vie de ses artisans bateliers. Côté balades, on peut se diriger vers les bords du Loing, pour la superbe vue sur la confluence avec la Seine ou pour ses guinguettes festives. Au cours de l’année, les animations sont légion à Saint-Mammès, avec notamment la Fête de l’eau, fin juin, et le Festi’Val en Seine.

Saint-Mammès ©Une terre d’images

Saint-Mandé (Val-de-Marne)

Surnommée la « Neuilly de l’Est », la ville de Saint-Mandé ne manque pas de charme(s). Elle est notamment située en bordure du bois de Vincennes, proche du parc zoologique et du lac de Saint-Mandé – seul lac d’origine naturelle du bois. Autour du plan d’eau et de ses rives verdoyantes, un grand nombre de balades balisées sont proposées afin de découvrir des espèces cultivées et des variétés sauvages. Promenades en barque, farniente, randonnées en vélo… Chacun y trouvera son compte. La cité séduit également par son esprit village.

Flickr.Groume.CC BY-ND 2.0GK

Le lac de Saint-Mandé.Flickr©Groume.CC BY-ND 2.0GK

Sceaux (Hauts-de-Seine)

Au sud de Paris, la ville de Sceaux peut se vanter d’abriter un incroyable poumon vert : le domaine départemental de Sceaux (121 hectares, sur 181, situés sur la commune en elle-même), classé aux Monuments historiques et conçu par André Le Nôtre. Promenades à pied ou à vélo dans les vastes allées du parc, activités de pêche sur le grand canal, château… Cette ville ancrée dans la nature réserve de belles surprises à ses visiteurs. Citons également les halles, clin d’œil à l’époque Baltard, et plusieurs édifices protégés : le Chalet blanc d’Hector Guimard, la villa Trapenard, le lycée Marie-Curie ou encore la maison Larrey d’André Lurçat…

Flickr.CC BY-ND 2.0GK Guillaume Speurt

Le parc de Sceaux.Flickr©CC BY-ND 2.0GK Guillaume Speurt

Versailles (Yvelines)

Il serait bien dommage de réduire Versailles à son château, son parc et ses jardins. Il y a aussi toute une ville à découvrir, avec ses attrayantes rues piétonnes bordées de cafés et de restaurants, l’architecture royale de ses bâtiments, ses larges allées de platanes, ses nombreux musées et monuments historiques (la salle du Jeu de paume, la galerie des Carrosses). Venez flâner dans le quartier Notre-Dame – où le marché de la place éponyme fut élu plus beau marché d’Île-de-France –, celui des Antiquaires ou encore le quartier Montreuil, avec ses ravissantes villas et maisons colorées.

Quartier-des-antiquaires-a-versailles.ODT Versailles

©Le Quartier-des-antiquaires-a-versailles. ODT Versailles

Vincennes (Val-de-Marne)

Située en bordure d’un bois de 1 000 hectares auquel elle doit son nom, la cité royale de Vincennes est marquée par l’histoire de son château et notamment de son donjon médiéval. Fondée au XIIe siècle, la ville est l’œuvre de Louis VII, qui choisit alors la forêt comme terrain de chasse en y installant un pavillon. L’actuel château se trouve à l’emplacement de ce bâtiment. Vincennes fut la huitième commune d’Île-de-France à obtenir le label Ville ou Pays d’art et d’histoire. La cité est animée par ses nombreux théâtres renommés. Maisons cossues, édifices en brique, immeubles Art déco et Art nouveau, hôtel de ville de style néo-Renaissance… Les différentes architectures sont de magnifiques témoignages des époques traversées.

Thierry Guillaume

Le cours Marigny à Vincennes.ODT©Thierry Guillaume