Magazine

Vivez à l’heure thaïlandaise en restant à Paris !

Par Charlotte de Saintignon / Publié le 19.01.2014
Avis à tous les amateurs de la Thaïlande ! Envie d’être dépaysé sans vous ruiner ? Vivre et consommer thaï, c’est possible, même à Paris. Découvrez les multiples facettes et plaisirs du Pays du Sourire : cuisine succulente, culture ancienne fortement empreinte du bouddhisme, expression artistique foisonnante... La capitale regorge de bonnes adresses. Il suffit de les connaître. Allovoyages en a sélectionné quelques unes pour vous. Petite immersion.

Le Wat Thammapathip à Moissy Cramayel (Photo: Panoramas via Flickr)
Le Wat Thammapathip à Moissy Cramayel (Photo: Panoramas via Flickr)

Consommez thaï

En premier lieu, on pense à manger thaï pour savourer l’exotisme du royaume du Siam. Le XIIIe arrondissement parisien, véritable "Chinatown", regorge de mets thaï. Entre les avenues de Choisy et d'Ivry et les alentours, plusieurs échoppes vous plongent dans l’ambiance des marchés thaïs. Toutes baignent dans des parfums, saveurs, odeurs d'herbes et de viandes cuisinées. Les supermarchés Tang Frères sont une véritable institution. Preuve en est : le nombre d’Asiatiques qui y font leurs courses. Mieux vaut donc éviter de s’y rendre le week-end ! C’est le lieu idéal pour un ravitaillement en thé, riz, pâtes, sauces, épices et fruits exotiques et pour des ustensiles de cuisine, bols, plats, assiettes, objets déco et autres accessoires typiques. Si les produits proviennent à 80% de Thaïlande, cela reste bon marché. L'endroit, un brin kitch, joue le jeu à fond avec un décor rouge et or peuplé de petites statuettes, de dragons et d'inscriptions chinoises. Dépaysement garantit.

En face de Tang Frères, Hadi Fruits, petit primeur qui vend des fruits et légumes de bon aspect. Juste à côté, au 44, dans le même genre que Tang frères, Paris Store, peut-être un peu moins bondé. Tous deux sont des chaînes et ont donc plusieurs magasins dans Paris, en banlieue parisienne et en province. Mais les magasins y sont alors plus petits et proposent donc moins de choix.

Plus fournis en produits alimentaires thaïs, en particulier en fruits et légumes frais : Big Store, avenue d'Ivry. La boutique ne porte pas forcément bien son nom car elle est plutôt étroite. Pourtant, on y trouve tout ce qu’il faut pour préparer des repas asiatiques. Big Store se définit comme "le supermarché le plus exotique" de Paris, "la" supérette du Quartier chinois. On y trouve une belle sélection de fruits, produits frais et épicerie, du sucré comme du salé. Tout transite par avion. Fraîcheur préservée. Dans une ambiance plus calme, Exo Store, autre supérette asiatique, a ouvert avenue de Choisy en 1995. Elle est particulièrement bien fournie en fruits –mangoustan, dragon fruit, durian et ramboutan– et légumes frais de qualité, de Thaïlande et du Vietnam. Dans le quartier indien, dans la rue du faubourg saint Denis, entre le métro la chapelle et gare du nord, ou encore du côté de Belleville, on peut aussi trouver plusieurs magasins et des fruits exotiques pas trop chers. Le risque étant de ne pas tout trouver car ils sont plus petits.

Pour en finir avec le shopping thaï, reste les produits artisanaux. La Thaïlande est réputée dans la fabrication de meubles en bois brut comme le teck ou le merisier. Là encore, le XIIIe arrondissement permet de faire le plein. D'autres boutiques se trouvent dans les rues adjacentes et dans le quartier de Belleville. La Maison de la Thaïlande propose elle aussi une sélection de produits thaï, objets artisanaux et traditionnels, souvent insolites.

La Maison de la Thaïlande à Paris (Photo via Flick)

Apprenez à cuisiner thaï

Pour cuisiner thaï, il ne suffit pas d’avoir les bons ingrédients, il faut également connaître ses subtilités ! Plus que toute autre cuisine asiatique, elle exige une vraie technique et une bonne maîtrise du dosage des arômates et ingrédients. Raffinée, subtile et parfumée, elle a de multiples facettes : salée ou sucrée, douce ou épicée… et parfois tout cela à la fois. Sa tonalité est donnée par quelques épices et herbes : coriandre, gingembre, citronnelle, basilic, menthe, cardamome, curry, piments et noix de coco. Elle utilise également beaucoup la sauce de poisson (nam pla) pour saler les aliments et la pâte de crevettes (Kapi) pour corser les assaisonnements.

La Maison de la Thaïlande (Paris 4e) propose des ateliers de cuisine conviviaux le mardi soir et le samedi midi, assurés par un chef et des animateurs thaïlandais. Chaque atelier permet de découvrir et de maîtriser la préparation authentique de trois plats typiques et de les déguster sur place. A la fin de l'atelier, on repart avec les « fiches cuisine » de chacun des plats. L’Atelier thaï propose également des ateliers.

Et pour arroser un repas thaï, parmi les incontournables, la bière Chang, première bière de Thaïlande. Amère, fruitée, elle contient des notes d’agrumes et de caramel. Son emblème, l’éléphant blanc, animal noble, exemple de force et d’intelligence en Thaïlande, symbolise bonheur, harmonie et prospérité.

Le resto Krung Thep (Photo via Flickr)

Plongez dans la gastronomie thaïe


Et si vous n’avez pas le temps ou pas l’envie de cuisiner thaï, vous pouvez aussi vous délecter dans les divers restaurants de la capitale. Il existe plusieurs centaines de restaurants thaï dans Paris. Nous en avons sélectionné cinq.

- Sukkothai, Rue du père Guérin, 13e

Cadre top mais peu de places. Il faut impérativement réserver, même en semaine. Situé à proximité de la place d'Italie, ce restaurant au décor typique, fait de bois sculpté, propose une cuisine traditionnelle : soupe de crevettes à la citronnelle, salade de fleurs de bananiers aux crevettes… Sans oublier quelques mets chinois : cuisses de grenouilles au curry, canard sauté aux champignons noirs…


- Le Blue Elephant 43-45 Rue de la Roquette, 11e

Evadez-vous à quelques pas de la place de la Bastille, dans une des rues les plus animées du quartier. Après un accueil en costumes thaïlandais, vous traversez un décor de teck et plantes exotiques et découvrirez dans vos assiettes une dégustation "royale". Ici, la cuisine est authentiquement thaïlandaise, tout comme le service qui reflète la chaleur et le sourire de ce peuple. Le dimanche, le restaurant propose un buffet au top. Seul bémol, le budget est un peu élevé.


- Silk & Spice, 6 Rue Mandar, 2e

Les sens s’éveillent au Silk and Spice, une chaîne thaïlandaise implantée de Mexico à Casablanca. Côté décor, on est séduit par les alcôves feutrées, les tables raffinées où poussent des fleurs blanches dans cet îlot aux lumières tamisées. Les papilles se réveillent avec une cuisine épicée, une soupe de poulet au lait de coco avec galanga, citronnelle et feuilles de makude, un saumon au curry rouge, ou des macarons de calamar aux crevettes.


- Khun Akorn, 8 avenue de Taillebourg, 11e

Grand restaurant thaïlandais à deux pas de la place de la Nation, Khun Akorn vous emmène au coeur de sa culture. Un décor tout en bois, des plantes, des statues... Il permet de faire un petit tour culinaire de la région du Nord-Est de la Thaïlande. N'hésitez pas à commander le Tong Sai Platter, un mélange de grands classiques thaï et de cuisine contemporaine. Réservation conseillée.


- Krung Thep, 93 rue Julien Lacroix, 20e

Krung Thep, c'est l'ancien nom de Bangkok qui signifie "Ville des anges". Petit trésor caché du côté de Belleville, il est ouvert seulement le soir, mieux vaut donc réserver. Décor typiquement thaïlandais avec tables basses traditionnelles rehaussées de bancs fixes au milieu de dragons, d’ombrelles et d’un aquarium. La cuisine est à la hauteur du cadre. Au menu, par exemple, "Salade de pamplemousse" ou "Ananas entier aux crevettes", « poulet cuit dans des feuilles de bananier »...

Vivez à l’heure de la culture et de la religion thaïes

La Thaïlande, ce n’est pas seulement des épices et des recettes exotiques. C’est aussi une culture à part entière. Le bouddhisme Theravada est la religion nationale pratiquée par 95% de la population. Les images de Bouddha sont vénérées et souvent regroupées dans une pièce réservée à la méditation. A l’occasion de Songkran, le Nouvel An thaï, les bouddhistes se plient au rituel de l’eau durant 3 jours, du 13 au 15 avril. L’occasion de purifier leur âme, de la nettoyer de tous les maux et malheurs afin de commencer l'année dans de bonnes conditions. Dans beaucoup de villes, les images sacrées de Bouddha venues des monastères sont portées en procession dans les rues, de sorte que les gens puissent rituellement « baigner » leur image.

Pour vivre cette cérémonie, le Wat Thammapathip, le temple bouddhiste situé à Moissy Cramayel (en Seine-et-Marne) replonge dans l’ambiance des temples thaïlandais. L’encens y est bien présent. Là-bas a lieu la cérémonie du Tak Bat, les traditionnelles offrandes aux moines. Pendant cette période en Thaïlande, il est de coutume de rendre visite aux anciens et aux proches parents pour leur exprimer son respect en versant doucement un peu d’eau lustrale sur leurs mains ou leurs épaules. Petit à petit, ce rituel s'est transformé en de véritables combats d’eau plutôt festifs. Les gens sortent dans les rues avec des récipients et pistolets et s’aspergent.

Apprenez la langue thaïlandaise

Au niveau culturel, vous avez également la possibilité de vous initier à la langue thaï, langue nationale officielle, parlée par 100% de la population. Langue monosyllabique à la grammaire rudimentaire, elle est sans inflexions. Tonale, on distingue 5 tons : neutre, montant, descendant, haut et bas. Associés à des syllabes courtes et longues, on obtient un grand nombre de possibilités acoustiques (10), formant autant de mots aux significations différentes. Pour un Thaï, ces différences sont flagrantes. Pour un européen, peu habitué à ce genre de subtilité, il en est tout autrement. C'est ici que réside la principale difficulté de l'apprentissage. Quoique le système phonétique du français rendrait l'apprentissage du thaï plus aisé pour les franchophones.

L’Association culturelle franco thaï propose des cours à un tarif abordable (moins de 8€ l’heure). Ils se déroulent le samedi à Paris dans le 15e arrondissement. En parallèle, des activités et repas sont régulièrement organisés et l’association participe à de nombreuses manifestations artistiques et culturelles.

La Siam School, école spécialisée dans l'enseignement du thaï, dispense des cours de thaïlandais pour tous les niveaux, au sein de la Maison de la Thaïlande à Paris (4e arrondissement). Les cours ont lieu en petits groupes de même niveau, les soirs et les week-ends.

Découvrez les loisirs thaïs

Côté loisirs, on ne peut passer à côté de la boxe thaïlandaise, ou muay thaï, plus connue sous le nom de « kick boxing » chez nous. Art martial et sport de combat, il a été créé pour les militaires thaïlandais au XVIe siècle. Proche de la boxe américaine, classé en Occident parmi les boxes pied-poings, c’est-à-dire les boxes dites « sportives », elle autorise les coups de coude et de genou. Presque tous sont permis, exceptés ceux portés à la tête. Parmi les techniques les plus employées : les coups de pied au cou et dans les mollets et les crochets du genou dans les côtes. De manière pratique, elle se pratique pieds nus et avec des gants. Sur Paris, quelques clubs proposent des cours de boxe thaïe, dont le Teamzeitoun, 104, Rue de la Folie Mericourt, 11e.

Dans un tout autre domaine, côté bien-être, la Thaïlande est aussi réputée pour ses massages. Pour les amateurs de douceur et de détente, le massage thaï appréhende le corps dans son équilibre d'ensemble. Très complet, il trouve sa source dans le massage taoïste, le shiatsu, l'Ayurveda et le yoga. Concrètement, les techniques thaïlandaises permettent de dénouer en profondeur les tensions musculaires et nerveuses et améliorent la souplesse. Elles favorisent également le drainage et la bonne circulation des énergies, permettant de se maintenir en forme tout en dissipant le stress. Une bonne façon de prendre soin de soi.

Au coeur de Paris, Royal Thaï Spa est un spa traditionnel thaïlandais entièrement dédié au bien-être et à la beauté. Massages et soins naturels y sont prodigués selon les techniques ancestrales du massage thaï. De la même manière, le BanThai Spa offre un cadre zen et luxurieux avec 2 adresses dans Paris.

Rejoignez "Allovoyages.fr - Le Magazine" sur Facebook, et recevez nos meilleurs articles sur votre fil d'actualité.