Magazine

Saison d'automne dans les musées: 5 expositions à Paris

Par Elise Chevillard / Publié le 29.09.2015
L'automne arrive à petits pas et avec elle la fin des longues promenades et le début des journées grises et tristes parisiennes. L'occasion donc de se réfugier dans la chaleur des musées. Peinture, cinéma, archéologie... AlloVoyages et ExoParis.fr font le point sur cinq expositions à ne pas manquer dans la capitale.

Édouard Manet, Olympia, 1863, huile sur toile, musée d’Orsay, Paris
Édouard Manet, Olympia, 1863, huile sur toile, musée d’Orsay, Paris

Dans les coulisses de la prostitution

On les appelait filles de joie, grisettes, cocottes ou bien encore demi-mondaines. Les prostituées ont fasciné et inspiré les plus grands peintres du XIXe mais aussi les écrivains, les musiciens et les photographes. Jusqu'au 17 janvier 2016, le plus vieux métier du monde fait l'objet d'une exposition au musée d'Orsay. « Splendeurs et misères. La prostitution en France de 1850 à 1910 » offre ainsi un reportage sur les coulisses de ce siècle, alors l’âge d'or des maisons closes. On y découvre l'image de la prostitution dans l'art, autour d'objets, de photographies, de films mais surtout de peintures. Parmi les toiles on retrouve des familières comme L’Olympia de Manet, L’Absinthe de Degas, ainsi que d'autres moins connues comme les incursions dans les maisons closes de Toulouse-Lautrec, ou bien les représentations de Vlaminck et de Picasso.

Infos pratiques : 1, rue de la Légion d'Honneur, 75007 Paris


La Cinémathèque honore Martin Scorsese

Taxi Driver, les Affranchis, Shutter Island, Hugo Cabret, le Loup de Wall Street... Leur point commun ? Martin Scorsese. Du 14 octobre au 14 février, la Cinémathèque de Paris braque ses projecteurs sur ce cinéaste italo-américain. Depuis ses premiers courts-métrages à ses plus grandes fresques cinématographiques et en passant par ses documentaires, cette rétrospective intime revient sur le parcours de Scorsese, sur ses sources d'inspiration et ses méthodes de travail. C'est à travers des photos, des extraits de films, des storyboards, des objets cultes et des costumes que le visiteur va découvrir comment ce réalisateur a contribué à influencer durablement le cinéma américain moderne. Avec près de 60 films au compteur en 55 de carrière, Martin Scorsese n’est pas encore prêt à raccrocher. « Silence » son prochain long-métrage est attendu courant 2016. En attendant, tout cinéphile qui se respecte se devra de venir faire un tour à la Cinémathèque.

Infos pratiques : 51, rue de Bercy, 75012 Paris

Scorsesee à la cinématheque


Les répétitions visuelles d'Andy Warhol

Andy Warhol nous en fait voir de toutes les couleurs, du 2 octobre au 7 février 2016. On connaît surtout de Warhol ses diptyques « flachy » de l'actrice Marylin. Mais l'artiste ne se résume pas qu'à ça. L’exposition « Andy Warhol Unlimited » présentée au musée d’Art moderne permet de redécouvrir la figure emblématique du pop art (1928-1987), autour de sa série monumentale et ambitieuse des Shadows. Réalisées en 1979 et issues d’une commande de 102 peintures, ces photographies abstraites d’ombres portées, alternant dix-sept couleurs différentes, sont sérigraphiées sur des fonds peints au balai éponge. Avec ce projet, Warhol propose une réflexion sur les répétitions, qu'il travaille à l'infini. L'installation de cette série est démesurée : plus de 700 mètres carrés et de 130 mètres de long , à la hauteur de l'ambition artistique de Warhol.

Infos pratiques : 11, avenue du Président-Wilson, 75016 Paris


L’œuvre métissée de Wifredo Lam

À partir du 30 septembre, le centre Pompidou présente une ample rétrospective sur le peintre cubain Wifredo Lam (1902-1982). Artiste injustement oublié, il est pourtant une figure majeure de l'art moderne. De père chinois et de mère mulâtre, il est comme son œuvre, métissé et inclassable. Après son enfance à Cuba, il se forme en Espagne, puis fuit la guerre civile pour venir se réfugier à Paris où il côtoie le groupe des surréalistes. Par la suite, il revient dans son pays natal, où il redécouvre la culture afro-cubaine. À travers 400 peintures, illustrations, dessins et céramiques, le visiteur va pouvoir juger des multiples inspirations dont se nourrit son œuvre, du cubisme de Picasso, à la sculpture africaine en passant par les dieux de la Santería (religion afro-cubaine). Sa grande peinture intitulée La Jungle (1943) est sans aucun doute son œuvre maîtresse.

Infos pratiques : Place George-Pompidou, 75004 Paris

Lam au Centre Pompidou


Vestiges et trésors sauvés des eaux

C'est une plongée dans les cités antiques égyptiennes disparues, une immersion aux milieux de 250 objets de culte récemment sauvés des eaux à quelques kilomètres d’Alexandrie. Jusqu'au 31 janvier 2016, l'Institut du Monde Arabe propose de lever le voile sur « Osiris, mystères engloutis d’Égypte ». La mise en scène invite au voyage et le visiteur navigue parmi les trouvailles sous-marines de l’archéologue Frank Goddio. Stèles, offrandes cultuelles et statues attestent ainsi de la célébration des « mystères d’Osiris », une cérémonie secrète et initiatique qui commémorait, perpétuait et renouvelait la légende fondatrice de l’Égypte. Au fil du parcours, le visiteur pourra être « initié » à ces célébrations et avoir accès aux rituels. De quoi réveiller l'explorateur qui sommeille en vous.

Infos pratiques : 1, rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris

Rejoignez "Allovoyages.fr - Le Magazine" sur Facebook, et recevez nos meilleurs articles sur votre fil d'actualité.